Les maux qu’on ne veut oublier

philbee - la chaise dieu1
© P. Philbée

Parce qu’il est des maux que l’on ne voudrait oublier
Je reposte aujourd’hui ce poème écrit l’an dernier

Il est pour toi Alain

Lorsque je me suis recueilli sur ta tombe
J’ai vu ce dessin d’enfant simple et sombre

J’ai vu ce dessin d’enfant avec ses éléphants
Les uns derrière les autres se suivant

Parce qu’il est des maux que l’on ne veut oublier

Ce dessin ce poème m’aide à penser à toi aujourd’hui
Et me rappeler que tes enfants ont aussi un père
Même s’ils ne te connaissent pas
Autrement que par les yeux des grands

Bonne fête Alain

06-2019

****************

Poème du 06/2018

BONNE FÊTE PAPA

Aujourd’hui c’est ta fête Papa

A l’école on a préparé un poème
Un dessin avec des éléphants
Et au dos le poème
Pour ta fête Papa

J’ai passé du temps pour que mon dessin soit le plus joli
Parce que tu es mon Papa
Et ce n’est pas tous les jours qu’on parle de toi
A l’école ou à la maison
Papa

Le fond est gris bleu nuit
Le ciel se noie dans la poussière du désert
L’arbre n’a pas de feuilles
Il est noir
Il se détache sur l’horizon

Les éléphants vont rejoindre mon arbre
Peut-être pour un peu d’ombre
Ou bien pour un peu d’eau

C’est aujourd’hui ta fête Papa

A peine réveillée j’ai couru
Pour donner le dessin à Maman
Puisque tu n’est pas là Papa

Maman m’a souri

Nous avons mis le dessins avec sa poésie
Dans une pochette en plastique
Pour qu’il ne prenne pas la pluie
Pour qu’il puisse tenir toute l’année
Sous la neige la pluie le vent

Nous avons posé le poème
A côté de ton prénom aux lettres dorées
Nous l’avons accroché
Pour qu’il reste près de toi
Pour qu’il ne puisse pas s’envoler

Je ne t’ai pas lu le poème
Je t’ai juste dit
Bonne fête Papa

A l’école on a préparé un poème
Et j’ai fait mon plus joli dessin
Pour toi mon Papa
Pour ta fête

Même si mon dessin est sombre
Même si les éléphants marchent à la queue leu-leu
Lentement vers cet arbre dans la nuit bleue
Ce n’est pas pour autant
Qu’il représente le chemin
Du cimetière des éléphants

Garde bien mon dessin
Tout près de toi Papa
Il est pour ta fête
Parce qu’à l’école
On fête les mamans
Et aussi les papas

 

Paul Philbée – 06/2018
A la mémoire d’Alain DAURAT

Publicités

Auteur : Paul Philbée

Vous trouverez des textes que j'écris au fil de l'eau. Je leur associe mes photos. Ce n'est pas ma vie, n'allez pas imaginer cela ! C'est un amalgame tiré de mes pensées à un moment donné.

7 réflexions sur « Les maux qu’on ne veut oublier »

  1. Bonjour Paul c’est la gorge serrée et les larmes aux yeux que j’ai lu ce poème, c’est très beau, très triste mais avec une lueur d’espoir au fond de la nuit noire, sûr qu’un jour ils se retrouveront, le père attendant l’enfant devenu père , puis grand-père, c’est pour cette espérance que je vis. Bon après-midi Amitiés MTH

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Maux&Cris. Je n’avais pas imaginé voir un dessin que l’enfant offre à la fête des père sur la tombe. La réalité nous revient en pleine figure et je salue l’initiative de la mère et celle de la maîtresse qui n’a pas retiré l’idée de ce cadeau au père décédé même décédé.

      Aimé par 1 personne

      1. Le ou la Professeur(e) ne se sentait pas de dire à l’enfant « Non, pas toi Kevin, ton père est mort !
        En lisant, je me suis dit « quelle belle invention ! », mais comme dit plus haut « La réalité nous revient en pleine figure »

        J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.