Combustion spontanée

La silhouette – Photo P. Philbée

Les passants se font rares sous cette pluie de septembre
Les jours ont raccourci et en fin d’après-midi déjà je m’ennuie

Je marche le long du trottoir sans savoir où je vais
La pluie traverse mes vêtements
On est déjà loin des températures d’été

Je sens au revers de ma veste
Les quelques touches de ton parfum

Tu me l’avais empruntée
Il faisait froid

Nous remontions le boulevard
Tu ne parlais plus depuis un petit moment

J’aurais dû me taire

J’avais peur du vide
De ces silences qui mettent mal à l’aise
Alors je les ai comblés à presque en perdre haleine

Et ce mot de trop est arrivé
Bien emballé avec son ruban
Empaqueté

Lequel
Je ne sais plus
Tout s’est brouillé

Tu t’es arrêtée
Tu m’as regardé

Tes yeux recherchaient une explication
Leurs allers retours me faisaient cligner

Et comme un enfant
Pris la main dans le panier
J’ai balbutié

Ce « laisse-moi »
Je l’entends encore
Il me revient comme une giffle

Et cette pluie aujourd’hui
Qui me cingle la joue

Je remonte le boulevard Saint Germain
Et j’ose croire que malgré toutes ces années
Je ne suis encore que ce gamin
Dont l’amour cause ses torts

Je pousse la porte du magasin
Moins pour m’abriter que pour oublier
J’ouvre un bouquin puis un autre

Je suis moi
Un instant
Et je ne suis plus rien

L’écriture me réchauffe
Et me consume

Il ne reste de moi
De mes émois
Qu’un tas de cendres

Au milieu des bouquins
Du boulevard Saint Germain

Paul Philbée – 10/2020

8 Comments

    1. Bonjour Catherine. Il faut à un moment ou un autre finir par stopper cette logorhée. Si on en veut encore et encore, il nous reste les chaînes d’info en continu 😁
      Est ce que je pense réellement ce que je dis où écris ? Si c’était vrai, ça serait bien moins drôle…
      Merci a vous
      Paul

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.