Les maux qu’on ne veut oublier

philbee - la chaise dieu1
© P. Philbée

Parce qu’il est des maux que l’on ne voudrait oublier
Je reposte aujourd’hui ce poème écrit l’an dernier

Il est pour toi Alain

Lorsque je me suis recueilli sur ta tombe
J’ai vu ce dessin d’enfant simple et sombre

J’ai vu ce dessin d’enfant avec ses éléphants
Les uns derrière les autres se suivant

Parce qu’il est des maux que l’on ne veut oublier

Ce dessin ce poème m’aide à penser à toi aujourd’hui
Et me rappeler que tes enfants ont aussi un père
Même s’ils ne te connaissent pas
Autrement que par les yeux des grands

Bonne fête Alain

06-2019

****************

Poème du 06/2018

BONNE FÊTE PAPA

Aujourd’hui c’est ta fête Papa

A l’école on a préparé un poème
Un dessin avec des éléphants
Et au dos le poème
Pour ta fête Papa Continuer à lire … « Les maux qu’on ne veut oublier »

Publicités

Bon anniversaire

Agnès – 2018 – photo P. Philbée

J’ai les poches bien vides et la tête trop pleine

Alors en guise de cadeau je t’écris ce poème

À toi ma compagne de toujours

Continuer à lire … « Bon anniversaire »

Le météore

Météorite – Musée des Confluences – Lyon – P. Philbée

J’ai vu le météore
Lumière filante avant l’aurore

Quelques secondes
A suivre du regard la trajectoire
Dans un halo

Couleur verte et jaune
Il s’est éteint dans un wouah
Prononcé du bout des lèvres
Pour souligner mon émoi

C’était un matin noir
Comme tous les autres matins
Mais cette lueur a égaillé ma journée
Et m’a fait repenser à toi Continuer à lire … « Le météore »

Bonne fête Papa

20141022_153112_1-817812221.jpg
Les mille marches – Fort Libéria – Villefranche de Conflent (Pyrénées Orientales) – © P. Philbée

Aujourd’hui c’est ta fête Papa

A l’école on a préparé un poème
Un dessin avec des éléphants
Et au dos le poème
Pour ta fête Papa Continuer à lire … « Bonne fête Papa »

Souvenirs d’avant qu’ils ne s’effacent I – juil./ sept. 2000

img_0863_2-01-1427033915.jpeg
Alain DAURAT – Vierge du Puy-en-Velay (Haute-Loire) – © P. Philbée

J’aurais aimé que tu reviennes.
Que l’on parle à nouveau ensemble comme nous le faisions le matin. Continuer à lire … « Souvenirs d’avant qu’ils ne s’effacent I – juil./ sept. 2000 »