Tic tic tic

clement coeur philbee
Ombre d’enfant et couleur de vitraux sur les pavés – Photo P. Philbée

Tic tic tic
Ça fait tout comme

Tic tic tic
Et ça résonne

Tic tic tic
Dans ma tête

Tic et tic
Je vibre au rythme
De la Music World

Tic tic tic
Oh oui ça
J’aime

Tic tic tic
Tic tic tic

Allez bouge
Danse
Tic tic tic
Tout contre moi

Rejoins-moi
Dans mes
Tic tic tic

Accélère le beat
Tic tic tic

Jusqu’à ce que les fusibles
Un à un
Tic

Tic tic
Éclatent

Comme une horloge
Au ressort trop tendu
Tic tic tic

La roue dentée
Émoussée
S’emballe

Et le cerveau
Déconnecté

Immobile
Se retrouve mort-né

Laisse-moi partir

Pour un dernier
Tic tic tic

Même si l’heure est venue
De nous quitter

Tic tic tic
Je repense encore un peu à toi

Dans un dernier soubresaut
Je puise mes dernières forces
Et tic

Et tic tic tic
Lorsque dans le noir
Mes yeux s’emplissent de cafards

Et comme un aveu
Tic tic tic

Je rêve que tu m’emmènes
Tic tic tic
Dans tes contrées lointaines

Ce pays où je me retrouverai
Encore la tête pleine
De tes beats
Et de ton tic tic tic

Oh oui
De tes beats
Et de ton tic tic tic

Tic tic tic
Me revoilà en toi
Mon Tomorrowland

Et tic tic tic
Oh oui ça marche

Et tic tic tic
Oh oui ça match

Tic tic tic

Me revoilà
Un peu plus loin

Et tic
Et tic tic tic
Au plus profond
De tes contrées inexplorées

Et c’est à moi maintenant
Et tic
Et tic tic tic
De te faire vibrer

Au rythme
De
Mon tic tic tic

Par à-coups
Tour à tour
Réguliers

Tu t’envoles
Et tic tic tic

Quittes le sol
Tic tic tic

De mes pensées
De mon How-Everland

Et de tout ce qui
Un jour
Nous a fait nous aimer

Tic
Tic
Tic

Les années ont passé
Et de temps en temps
Tu passes me saluer

J’attends tes pas

Je les entends
Qui résonnent
Sur le gravier

Et de temps en temps
J’entends aussi la pluie
Qui fait
Tic tic tic
Dans l’allée

Et je me sens me redresser
Pour accompagner
Ce tic tic tic
De la dalle mouillée

Et ma tête vient se cogner
Au couvercle de la boite
En sapin vernissée

Tu repars me laissant tes petites pensées
Et tes pas étouffés cèdent la place au
Tic tic tic
De la pioche
Du fossoyeur à coté

Tic tic tic
L’heure finira bien par sonner

Et quand tu me rejoindras
La douleur de nos corps sera déjà loin

Et nous pourrons nous revenir
L’un à l’autre pour l’éternité

À l’insouciance rythmée
Au tic tic tic
De nos jeunes années

 

Paul Philbée – 03/2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.