Lévitation

vivien clement leucate paul philbee 1
Vivien et Clément – Port Leucate – Photo P. Philbée

Le gris de la pluie
Sombrait en mon cœur décharné

Ta main caressant mon épaule
Ne suffisait pas à m’arracher de la Terre

Et la couleur de tes yeux

Ce bleu pâle sur mon aile déployée
Puisait les minéraux
Sur le Monde endormi

Le vent de ta robe
A la douce caresse
Sur ma joue sublimée

Et l’odeur de ta peau
Mélangée aux parfums
Des désirs lointains

Me forçaient au sourire
Que tu m’incitais à porter

Aveugle

Je courais
De ma main hérissée

Je courais
Assoiffé de désirs

De cette main agile
Aux odeurs courroucées
Je courais

À n’en plus m’arrêter

 

Paul Philbée – 01/2020

8 Comments

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.