L’âme du ventilo

Superposition rétro tunnel du Lioran (Cantal) et St Étienne (Loire) – Photo P. Philbée

J’aime la chaleur
De ton corps la nuit

J’aime la chaleur
Qui ramollit les esprits

La chaleur
Qui fait qu’on se laisse aller
À divaguer suivant la marée
Jeunes mariés

Se laisser porter
Et dériver

J’aime la chaleur

Qui me fait poser le pied
Nu sur l’herbe fraîchement coupée

J’aime la chaleur
Aujourd’hui
Dans ce bâtiment bétonné
Le pied levé
Sous le ventilateur
Qui brasse l’air chaud
Sixième étage pneumo

Vue sur la colline et ses immeubles
Plantés comme des légos
Entre deux un espace
Pour les buts de Dominique Rocheteau

J’aime l’état léthargique
Après qu’on a fouillé
Au grappin l’arbre anesthésié

J’aime écrire
Décrire l’état
Semi conscient

Haltérophile des paupières
Aussi lourdes que la pierre
Bercé par la chaleur brassée
Du ventilo

Objet animé
Avez-vous donc une âme ?

 

Paul Philbée – 06/2019

Publicités

Auteur : Paul Philbée

Vous trouverez des textes que j'écris au fil de l'eau. Je leur associe mes photos. Ce n'est pas ma vie, n'allez pas imaginer cela ! C'est un amalgame tiré de mes pensées à un moment donné.

6 réflexions sur « L’âme du ventilo »

  1. j’aime cette photo
    du beau ventilo
    de la ville surchauffée
    de l’air bien saturé
    j’aime dans ces poumons
    l’éclat de ces mots
    ta voix ensorcelée
    par la chaleur
    d’un bel été
    J’aime ces chants
    qui bercent nos moments

    mais

    où sont les champs de blé ?

    amitiés,

    m.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.