Le parfum

philbee - la chaise dieu1
Brume matinale – © P. Philbée

Je te regarde les yeux fermés

Afin de mieux te deviner
Mes doigts palpent ton cou
Pulsations rapides et cadencées

Je sens ton parfum

Regard lointain
Ma bouche sur ton sein

Que cette mort doit être douce

J’ouvre les yeux
Et je m’endors

Souhaitant qu’un jour
A l’aube du dernier
Tu sois encore là
Et que ce soit pour toujours

Paul Philbée – 12/2018

Publicités

Auteur : Paul Philbée

Vous trouverez des textes que j'écris au fil de l'eau. Je leur associe mes photos. Ce n'est pas ma vie, n'allez pas imaginer cela ! C'est un amalgame tiré de mes pensées à un moment donné.

6 réflexions sur « Le parfum »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.