Aurore II – (Modif/Redif)

Quai, sous le pont – Paris – © P. Philbée

Aurore

Je voudrais m’allonger tout contre toi
Fermer les yeux et t’écouter

Déjà tu dors
Je retiens ma respiration
Et comme une anguille
Je me faufile

Je rêve de pénétrer tes pensées
Sans trêve
Jusqu’au petit matin

Le crépuscule se fait déjà loin
Tu murmures mon prénom
Cœur Vaillant
Chevalier de tes pensées

Tu transpires
Et je viens te sauver

Pour ne pas me noyer
Je remonte à contre courant
Jusqu’au creux de ton émoi

Petit poisson
A la surface de ton corps
Humide et froid
Un rien poison

Aurore
Écoute-moi
Laisse-moi rêver avec toi
Emmène-moi

Encore une nuit sans étreinte
A souffler sur la flamme un peu éteinte
Le cœur lourd de ton corps resté sourd

L’aube est bien matinale
Et déjà tu te lèves
Sans un regard

J’envie le jour naissant
Où je ressortirai vainqueur de ces combats
Ce jour où l’un de nous deux changera

Chevalier dépêche-toi
N’attends pas la nuit
Retourne au combat
Ou bien tu mourras

Paul Philbée – 12/2018 pour la version modifiée

Publicités

Auteur : Paul Philbée

Vous trouverez des textes que j'écris au fil de l'eau. Je leur associe mes photos. Ce n'est pas ma vie, n'allez pas imaginer cela ! C'est un amalgame tiré de mes pensées à un moment donné.

11 réflexions sur « Aurore II – (Modif/Redif) »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.