La nuit me nuit

Le soleil au dessus des volcans – Puy-de-Dôme – Auvergne – © Paul Philbée

La nuit nuit à ma vie

Alors qu’au petit matin
Et bien…
je me sens bien

Mais quand vient la nuit
Je me recroqueville
Je me dilate
Me liquéfie et m’évapore

Mais la lune est toujours là sournoise

D’une main fragile elle écarte les nuages
Et de sa lumière blafarde
Elle me fait signe au coin du lit

Elle m’exaspère
Et pour la faire taire
J’allume la lumière
Jaune
Chaude
Comme le soleil

Usant de clignements
Jour
Nuit
Je m’assieds
Je m’adosse
Et je lis…
Au lit

Roman de gare
Voyant passer les wagons
Qui n’en finissent pas de compter les moutons

Un garde-barrière lève le bras
Deux moutons s’arrêtent
Le train passe et s’évanouit
Trois gardes-barrière baissent les bras
Et les moutons cheminent
Comme des moutons
Sans leur berger qui s’est enfuit

Et je lis
Et je relis
La même ligne
Jusqu’au dernier souffle de paupière

De ma main je cherche le fil
Non pas de mes pensées
Mais celui de l’électricité

J’éteins la lumière
Et je laisse pénétrer
Les rayons de soleil
Jusque sur le bout de mon nez

Ils me réchauffent et me dorent
Et petit à petit je m’endors
La tête lourde
Emplie des rêves
De l’enfant que j’étais

Si la nuit ne nuisait pas à ma nuit
Je ne ferais pas aussi belle grasse matinée

Paul Philbée – 12/2018

Publicités

Auteur : Paul Philbée

Vous trouverez des textes que j'écris au fil de l'eau. Je leur associe mes photos. Ce n'est pas ma vie, n'allez pas imaginer cela ! C'est un amalgame tiré de mes pensées à un moment donné.

7 réflexions sur « La nuit me nuit »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.