Les mains creuses

Clément devant la sculpture vidéo d’Anne-Sophie EMARD : La souche – La Chaise-Dieu – © P. Philbée

J’ai voulu tenir entre mes mains

L’eau

Le sable

Le feu

Les doigts serrés

Ma peau n’est plus celle

Emplie de chair et bien potelée

Celle tendre et douce du nouveau né

Le sable s’est écoulé entre mes doigts noués

Ne restaient que quelques grains

Au creux de ma paume

Et quelques gouttes d’eau

Qui ne sont pas parvenus à éteindre

Le feu qui coule encore en moi

Et qui me brule

Lorsque je suis loin de toi

Paul Philbée – 06/2018

Publicités

Auteur : Paul Philbée

Vous trouverez des textes que j'écris au fil de l'eau. Je leur associe mes photos. Ce n'est pas ma vie, n'allez pas imaginer cela ! C'est un amalgame tiré de mes pensées à un moment donné.

4 réflexions sur « Les mains creuses »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.