Psychotique

Poésie du clown – © P. Philbée

Assis sur un banc
Statique.

Je raconte ma vie
Psychotique.

Une odeur de fumée
La moiteur du brouillard
Et la brume qui soudain disparait.

Dans le ciel un peu bleu
Détachés dans le blanc nuageux
Ils sont là à me regarder
Semblant me questionner.

Des oiseaux, des fourneaux, des fanions, des ballons.
Des hélicos, des assiettes, des camions, des fourchettes.
Des couteaux dans les ballons,
Des rivières, passant la marche arrière,
Du manche au creux de la cuillère.

Et moi je suis là
Assis par terre
A regarder tout ce monde
Se promener en l’air.

Je l’entends
Il faut que je te le raconte.

Tu me regardes un instant
Et comme la dernière fois
Tu tournes les pas.

Que faut il que je fasse
Pour que tu ouvres les yeux ?

Que tu les regardes enfin
Tout ces chiens
Qui se mordent la queue.

Paul Philbée – 03/2018

Publicités

Auteur : Paul Philbée

Vous trouverez des textes que j'écris au fil de l'eau. Je leur associe mes photos. Ce n'est pas ma vie, n'allez pas imaginer cela ! C'est un amalgame tiré de mes pensées à un moment donné.

4 réflexions sur « Psychotique »

  1. Bonjour
    Je lis vos textes ,souvent très originaux,
    au moins deux fois, pour bien les avoir en tête…🤔 je suis souvent surprise par votre
    conclusion inattendue pour moi. Mais c’est un plaisir de vous lire. ☺ Bon mercredi.
    Monett.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s