Elle tient au bec

Pour fermer sa veste et sortir par ce froid,
Il lui faut les deux mains.

Alors, elle tient au bec,
Non pas une, pas deux, pas même trois…

Elle tient au bec,
Son paquet de cigarettes.

Elle sort,
Laissant quelques instants encore,
Son nez respirer cet air froid.

Paul Philbée – 02/2018

Yvonne – © P. Philbée

3 Comments

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.