Le marc de café

© P. Philbée

Dans cette tasse blanche,
Je bois.

Au fur et à mesure de mes gorgées,
Apparaît le marc de café.

Je recherche l’avenir,
A lire dans la mouture.

Je tourne la tasse,
La fais pivoter,
Et soudain apparaissent les traces
De mon triste passé.

J’y vois le noir de mes pensées,
Les insomnies de mes nuits blanches.

J’en ai plus qu’assez,
Marre du « café-passé. »

Il faut que je change de machine,
Ou bien que je passe au thé.

 

Paul Philbée – 02/2018

© P. Philbée
Publicités

Auteur : Paul Philbée

Vous trouverez des textes que j'écris au fil de l'eau. Je leur associe mes photos. Ce n'est pas ma vie, n'allez pas imaginer cela ! C'est un amalgame tiré de mes pensées à un moment donné.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.